“séances en région parisienne
et aquitaine/ séances en ligne”
06 38 62 82 98
Retour
Secrets d'harmonie

Et si la vie nous donnait toujours raison ?

Et si la vie nous donnait toujours raison ?
Le week-end dernier, nous avons changé d’heure. Et j’ai pris conscience d’une chose très parlante pour moi. Lorsque j’étais hôtesse de l’air sur long courrier, j’étais très étonnée que les français râlent autant quand nous changions d’heure. Je ne comprenais pas grand chose non plus aux répercussions qu’ils disaient subir sur leur vie quotidienne, sur leur sommeil… J’avoue que pour moi c’était un mystère.

Quand ce n’était rien pour moi

A l’époque, je partais de Paris pour aller en République Dominicaine ou à Mexico puis je rentrais quelques jours pour repartir à Bangkok ou à Osaka. J’étais tout le temps en décalage horaire, avec des amplitudes de 5 à 13 heures, alors cette heure-là, je ne la sentais pas… Du coup, j’avais du mal à comprendre pourquoi tout le monde se plaignait des répercussions de cette petite heure qui se trimbalait en plus ou en moins deux fois par année. Quand je rentrais de Los Angeles, j’avais vraiment beaucoup de mal à retrouver le sommeil, mais une heure, pour moi, c’était vraiment anecdotique… Je me demandais vraiment comment le sommeil et la vie pouvaient être à ce point  perturbés par une seule petite heure de décalage.

Il y a eu un après

Quand je me suis retrouvée dans une vie plus classique, avec des enfants en bas âge puis scolarisés, j’ai compris les répercussions dont on m’avait parlé. Au printemps et en été, c’est compliqué de les faire dormir tôt s’il fait encore jour. Et suite au changement d’heure de l’automne, les petits coquins me reprochaient d’être venue les chercher plus tard que d’habitude… Ben oui, il faisait nuit, alors ils croyaient dur comme fer que leur maman était en retard… J’avoue que c’est troublant…

L’importance de l’état d’esprit

Après la période de flottement de mes premières années de maman, cette période où le sommeil est une denrée rare et où nous prenons en horreur tout ce qui peut l’altérer, j’en suis revenue à la même constatation. Même si c’est perturbant, ce n’est quand même qu’une heure, deux fois par an et il nous appartient d’en subir les conséquences ou non. Si nous en faisons une montagne, c’est là que le problème va prendre de l’ampleur et nous devenir préjudiciable.  Car cette montagne, et bien elle ne sort pas de nulle part. Si elle est là, c’est que nous l’avons créée, c’est tout!

C’est le moment de faire un choix

Si à ce stade vous êtes encore sceptique, demandez-vous dans un premier temps si cela vous convient d’être affecté par ce changement d’heure. Parce que si c’est le cas, je ne chercherai pas à vous convaincre. Et sachez que je respecte tout à fait votre choix. Mais si vous pensez que vous pourriez gagner à ne plus être affecté par un élément extérieur comme le changement d’heure, sachez que c’est toujours possible et que cela dépend de vous. Et oui, vous avez toujours le choix entre vous laisser perturber ou garder les manettes.

Quand on abandonne son pouvoir

Si vous êtes affecté par un élément extérieur, c’est forcément qu’à un moment vous lui avez laissé ce pouvoir et vous avez abandonné le vôtre.  Considérer que tel événement crée toujours chez vous la même conséquence, c’est oublier que vous avez en vous la capacité de vous adapter, de trouver des solutions et  de mettre votre focus sur des éléments positifs. C’est toujours ce sur quoi vous mettez votre focus qui prend de l’ampleur. Vous voyez où je veux en venir?

Notre capacité à créer

Nous avons infiniment plus de pouvoir que nous ne le pensons. En fait nous passons notre temps à créer notre vie. Alors autant le faire en conscience! Parce que tant que nous ignorons (ou tout du moins que nous minimisons) ce pouvoir créatif que nous avons tous, nous laissons les rênes à notre mental. C’est lui qui va créer pour nous. Mais il n’a pas le goût de l’inconnu, ce mental! Il ne cherche pas à innover ni à sortir des sentiers battus. Alors si une situation nous a causé des dommages de quelque ordre que ce soit et à quelque moment que ce soit, il cherchera à l’éviter et si ce n’est pas possible, et bien il nous enverra des messages de peur.

Choix d’amour ou choix de peur?

Cela peut vous sembler primaire, mais quand on y pense, nos choix ne viennent pas de nulle part. Soit ils sont dictés par ce que nous avons vécu, par nos peurs. Et là, de peur de revivre les mêmes épreuves, frustrations ou déceptions, nous nous fermons à beaucoup d’opportunités de bonheur et d’épanouissement. Soit ils sont dictés par l’amour de soi et des autres, par la confiance en la vie, en l’univers et en notre capacité à faire face. Et c’est là que nous reprenons vraiment les rênes de notre vie… Lorsque nous faisons des choix d’amour, en conscience, lorsque nous acceptons de mettre les compteurs à zéro pour vivre pleinement ce qui nous est donné de vivre, quel que soit notre passé et quelles que soient nos blessures, et bien c’est là que tout devient possible.

Le fameux « j’en étais sûr! »

Bien souvent, on n’a pas conscience de ce pouvoir créatif et pourtant, reconnu ou méconnu, exploité ou subi, il est toujours là… Au moment-même où vous dîtes que vous êtes sûr que telle chose va vous arriver, même si vous n’en êtes pas conscient, vous pouvez vous dire que vous l’avez créée… Gardez bien à l’esprit que votre mental est très fort. Si vous lui laissez les rênes, il se chargera de tout. Il vous créera une vie fidèle à vos peurs et à vos croyances. Et quand vous vous trouverez devant une situation que vous aurez déjà vécue, vous pourrez à juste titre dire que vous savez exactement comment ça va se passer.

Comment reprendre les rênes?

Si jusqu’à présent votre vie vous a toujours donné raison, si à chaque fois que vous redoutez une situation, c’est ce qui vous arrive, sachez juste que le vie vous donnera toujours ce que vous attendez d’elle. Si vous focalisez sur vos soi-disant limites, elles vous empêcheront d’évoluer. Si vous vous croyez faible ou fragile, et bien vous le serez. Si en ce moment même vous refusez de vivre une expérience qui pourrait vous donner du bonheur mais qui vous fait peur au vu de votre passé, sachez que quelles que soient les raisons qui vous ont fait ancrer ces mécanismes, à chaque moment vous pouvez inverser la vapeur et décider que pour vous tout est possible. Ce qui vous a fait souffrir par le passé était dû à un certain contexte et tout est changement! Nous avons toutes et tous la capacité de nous créer une nouvelle réalité. Car dès lors que nous modifions notre regard sur notre vie, nous modifions notre vie et c’est nous qui reprenons les rênes.

Alors vous savez, cette nouvelle heure, à partir du moment où vous déciderez qu’elle est anecdotique, elle le sera et elle n’aura plus aucun impact sur vous. Pour moi, ça a fonctionné, alors pourquoi pas pour vous?

Prenez contact